Claude Lafleur

This is a database entry with public information about a philosopher who is not a registered user of PhilPeople.
  •  2
    Ockham : mots, concepts et réalités
    with Joanne Carrier
    Laval Théologique et Philosophique 76 (2): 229-272. 2020.
    Suivant l’ordre traditionnel à son époque d’un cours sur la « Vieille Logique », ou Ars Vetus, Ockham, après avoir commenté l’Isagoge de Porphyre et les Catégories d’Aristote, en vient à son Expositio in librum Perihermenias Aristotelis, dont on offre ici une traduction française et une édition orthographique de la partie considérée alors comme le Proême, une partie divisée elle-même en trois parties — l’exégèse du Vénérable incepteur insistant très fortement sur le début de la deuxième partie e…Read more
  • Présentation
    Laval Théologique et Philosophique 76 (2): 143-147. 2020.
  •  3
    Les Questiones in libros Phisicorum Aristotelis, putativement discutées en public au Studium franciscain de Londres par Ockham avant son départ d’Angleterre pour Avignon au printemps 1324, s’ouvrent par sept questions sur la nature du concept. Sont ici offertes une traduction française et une édition orthographique, avec un tableau de correspondance intertextuelle, de ce De conceptu, qui, massivement, paraît avoir été « magistralement » compilé à partir de l’excursus de l’Expositio in Prohemium …Read more
  •  2
    Claude Lafleur et Joanne Carrier En tant qu’introduction générale aux commentaires d’Ockham sur la logique, celle de Porphyre et d’Aristote, l’Expositionis in libros artis logice Prohemium traite la nature de cette discipline, de son sujet, de son utilité, de sa spécificité et de son statut épistémologique. La nouvelle traduction française ici offerte est accompagnée d’une édition annotée qui restitue l’orthographe médiévale du latin d’Ockham. Il en va de même pour la nouvelle traduction du débu…Read more
  • Ockham : logique et universaux isagogiques
    with Joanne Carrier
    Laval Théologique et Philosophique 76 (2): 197-223. 2020.
    En tant qu’introduction générale aux commentaires d’Ockham sur la logique, celle de Porphyre et d’Aristote, l’Expositionis in libros artis logice Prohemium traite la nature de cette discipline, de son sujet, de son utilité, de sa spécificité et de son statut épistémologique. La nouvelle traduction française ici offerte est accompagnée d’une édition annotée qui restitue l’orthographe médiévale du latin d’Ockham. Il en va de même pour la nouvelle traduction du début du premier commentaire logique …Read more
  • Ockham : la nature du concept
    with Joanne Carrier
    Laval Théologique et Philosophique 76 (2): 281-305. 2020.
    Les Questiones in libros Phisicorum Aristotelis, putativement discutées en public au Studium franciscain de Londres par Ockham avant son départ d’Angleterre pour Avignon au printemps 1324, s’ouvrent par sept questions sur la nature du concept. Sont ici offertes une traduction française et une édition orthographique, avec un tableau de correspondance intertextuelle, de ce De conceptu, qui, massivement, paraît avoir été « magistralement » compilé à partir de l’excursus de l’Expositio in Prohemium …Read more
  •  2
    Claude Lafleur et Joanne Carrier Suivant l’ordre traditionnel à son époque d’un cours sur la « Vieille Logique », ou Ars Vetus, Ockham, après avoir commenté l’Isagoge de Porphyre et les Catégories d’Aristote, en vient à son Expositio in librum Perihermenias Aristotelis, dont on offre ici une traduction française et une édition orthographique de la partie considérée alors comme le Proême, une partie divisée elle-même en trois parties — l’exégèse du Vénérable incepteur insistant très fortement sur…Read more
  •  1
    Un défi préalable : l’intelligence des textes
    Laval Théologique et Philosophique 76 (2): 149-167. 2020.
    Cet article entend illustrer, par le cas des deux principaux textes du Haut Moyen Âge relatifs au problème des universaux — l’In « Isagogen » Porphyrii Commentorum Editio secunda de Boèce et la Logica « Ingredientibus » : Super Porphyrium d’Abélard —, le défi de longue haleine que peut représenter pour un historien de la philosophie médiévale l’atteinte, pourtant essentielle tant pour la recherche que pour l’enseignement, d’une compréhension adéquate d’un pareil corpus. Méthodologiquement, en co…Read more
  •  8
    Thème majeur dans l’histoire de la philosophie, le problème des universaux a été transmis à l’Occident latin principalement par l’exégèse que, dans son Second commentaire sur l’Isagoge, Boèce a donnée du célèbre « Questionnaire de Porphyre sur les genres et les espèces ». Notre étude se penche sur la série de notions philosophiques clés, parfois difficiles à cerner, qui, dans ce commentaire séminal, forment la trame rédactionnelle, souvent mal saisie, de la Solution boécienne d’une Aporie qui pr…Read more
  •  15
    Le but de cet article est d’abord d’enrichir l’exposé sur l’apport des magistri artium dans Le Discours intérieur de Claude Panaccio par l’examen approfondi d’une citation de l’al-Fārābī latin clôturant la présentation de la logique dans la Divisio scientiarum du maître ès arts de Paris Arnoul de Provence. Ensuite, cet examen accompli à l’aide des diverses versions ou adaptations latines de l’Énumération des sciences farabienne, il ressort que, malgré une certaine dualité dans sa tradition manus…Read more
  •  14
    Résumé Cette première traduction française d’une portion significative de l’In « Isagogen » Porphyrii Commentorum Editio secunda, en regard d’un texte latin reponctué en conséquence et accompagné d’annotations critiques, est précédée d’une présentation historico-doctrinale mettant en relief le rôle — à la fois central et problématique — de l’abstraction dans la solution boécienne, ouvertement rattachée à Alexandre d’Aphrodise, du statut des genres et des espèces dans ce texte qui, à travers l’ex…Read more
  •  16
    Résumé Étude préliminaire à la nouvelle édition critique et à la traduction inédite offertes, dans ce numéro thématique, du début de la Logica « Ingredientibus » : Super Porphyrium d’Abélard, cet article opère d’abord un survol d’ensemble du texte, avec insistance sur l’exposé relatif aux universaux, et approfondit ensuite trois points de doctrine difficiles, sur lesquels l’historiographie récente a parfois hésité ou buté : la troisième signification des noms universels ; la conception prisciano…Read more
  •  24
    Abélard et les universaux : édition et traduction du début de la Logica « Ingredientibus » : Super Porphyrium
    with Joanne Carrier
    Laval Théologique et Philosophique 68 (1): 129-210. 2012.
    Résumé Appuyée sur une collation systématique — incluant l’orthographe — de l’unique manuscrit subsistant, cette nouvelle édition critique du début de la Logica « Ingredientibus » : Super Porphyrium, accompagnée d’une traduction française inédite et complétée par une abondante annotation, rend ainsi accessible l’exposé le plus détaillé d’Abélard sur les universaux, des pages célèbres où, dans une approche sémantique non exempte de perspectives métaphysiques, on trouve, comme l’étude précédente l…Read more
  •  6
  •  12
    Intuition et abstraction dans les théories de la connaissance anciennes et médiévales (II) (review)
    with Valeria Buffon and François Lortie
    Laval Théologique et Philosophique 68 (1). 2012.
  •  12
    Abstraction et séparation : de Thomas d’Aquin aux néo-scolastiques, avec retour à Aristote et aux artiens
    with Joanne Carrier
    Laval Théologique et Philosophique 66 (1): 105-126. 2010.
    Cet article se penche sur la doctrine de l’abstraction chez les néo-scolastiques et ses sources immédiates pour en évaluer la fidélité par rapport à ses sources ultimes , avec insistance - terminologique et conceptuelle - sur la distinction thomasienne entre abstraction et séparation , une distinction aussi présente dans des textes de maîtres ès arts de l’Université de Paris contemporains ou même antérieurs, une distinction capitale - est-il rappelé en conclusion - par laquelle l’Aquinate limite…Read more
  •  6
  •  10
    Intuition et abstraction dans les théories de la connaissance anciennes et médiévales (I) (review)
    with Valeria Buffon and François Lortie
    Laval Théologique et Philosophique 66 (1). 2010.
  •  31
    La première édition, accompagnée d’une traduction française annotée, du témoignage des Communia logice sur l’abstraction, en fait la double abstraction, et la séparation - un thème philosophique dans la mouvance de Métaphysique, E, 1 notoirement présent, on l’a vu, à la même époque chez Thomas d’Aquin - est ici précédée d’une étude d’histoire littéraire et doctrinale de cette compilation exégétique de questions sur la logique contenue dans un manuscrit ayant appartenu à Pierre de Limoges, maître…Read more
  • Gli A. esaminano le risposte che l'anonimo magister artium fornisce alle domande iniziali poste da Porfirio nell'Isagoge, relativamente, in special modo, alla questione degli universali. Ne risulta uno studio dottrinale che fa luce sui punti seguenti: l'anonimo pone un universale in rebus, sottoscrivendo la coeva posizione realista; l'universale reale non è affatto confinato in uno spazio-tempo determinato; all'interno del Compendium è posto in luce il concetto di virtus, a cui si lega una pecul…Read more
  •  14
    Dieu, la théologie et la métaphysique au milieu du xiiie siècle
    Revue des Sciences Philosophiques Et Théologiques 2 261-294. 2005.
  •  20
    Résumé Sans négliger les autres documents pertinents dans un tour d’horizon final et comparatif, cette étude s’efforce de dépeindre l’enseignement universitaire de la philosophie tel qu’il se reflète dans le miroir des textes didascaliques artiens de Paris jusqu’au mitan du xiiie siècle, tout en fournissant en annexe un premier répertoire, encore partiel, de ce corpus, avec ses éditions et ses traductions. Malgré son caractère généralement pratique et institutionnel, certains de ses éléments thé…Read more
  •  12
    Porphyre et les universaux dans les Communia logice du ms. Paris, BnF, lat. 16617
    with David Piché and Joanne Carrier
    Laval Théologique et Philosophique 60 (3): 477-516. 2004.
    RÉSUMÉ Cet article offre la première édition du début des Communia logic e, une substantielle compilation didascalique issue de la Faculté des arts de l’Université de Paris au milieu du xiiie siècle et contenue dans un manuscrit légué par maître Pierre de Limoges à l’ancienne bibliothèque de la Sorbonne. Après une présentation générale et avant des précisions sur la Ratio edendi, l’étude doctrinale qui précède cette édition montre comment l’auteur-compilateur des Communia logic e répond — en le …Read more