•  10
    Découvertes Médicales et Philosophie de la Nature Humaine
    with Stefanie Buchenau, Marie Gaille, Delphine Kolesnik-Antoine, and Anne-Lise Rey
    Revue de Synthèse 134 (4): 537-551. 2013.
  •  26
    Francis Bacon on Motion and Power eds. by Guido Giglioni et al
    Journal of the History of Philosophy 56 (3): 559-560. 2018.
    Francis Bacon on Motion and Power gathers twelve contributions by the best specialists of Baconian thought in Europe, the United States, and South America in a very unified manner. Since Graham Rees founded The Oxford Francis Bacon Project in 1995, research on Francis Bacon's work has made significant progress. Romanian researchers have offered translations of major works, such as Novum Organum and Sylva Sylvarum. An important project of translation of Bacon's works into French is also underway.…Read more
  •  7
    Parmi les nombreuses publications qui ont accompagné l’exposition Mélancolie, génie et folie, soulignons la parution d’un large choix de textes extraits de l’Anatomie de la mélancolie de Robert Burton (1577-1640), sous la direction de Gisèle Venet. L’œuvre de ce « théologien de profession et médecin par inclination » n’a pas d’emblée trouvé son chemin dans la « langue de Molière » (Préface, p. 7-8). Cette méconnaissance a partiellement pris fin en l’an 2000 grâce au gigantesque travail de tra..
  •  7
    L’examen du corpus constitué par les régimes de santé en Europe, entre la fin du xvie siècle et le xviiie siècle, permet d’apporter des réponses intéressantes à la question de savoir si l’on peut vieillir sans médecins. Depuis le Trattato de vita sobria de l’Italien Luigi Cornaro (1558) jusqu’à The History of Health and the Art of Preserving it (1758) rédigée par l’Écossais James MacKenzie, on assiste à un effort pour distinguer le processus naturel du vieillissement de la vieillesse comme malad…Read more
  •  12
    Au moment où paraît l’Anatomie de la Mélancolie de Robert Burton (1e édition en 1621), l’humorisme se trouve sérieusement remis en cause par les découvertes du contemporain de Burton, William Harvey, concernant la circulation du sang. Comment expliquer alors la parution de cet ouvrage qui se présente comme une somme de toutes les connaissances médicales, philosophiques ou historiques accumulées au sujet de la mélancolie depuis l’Antiquité jusqu’à la fin de la Renaissance ? L’article se donne pou…Read more
  •  29
    Following a recent trend in the field of the history of philosophy and medicine, this paper stresses the necessity of recognizing empiricism’s patent indebtedness to the sciences of the body. While the tribute paid to the Hippocratic method of observation in the work of Thomas Sydenham is well known, it seems necessary to take into account a trend more critical of ancient medicine developed by followers of chemical medicine who considered the doctrine of elements and humours to be a typical exam…Read more
  •  10
    L’empirisme, comme mode de connaissance mais aussi comme tradition de pensée, a longtemps été négligé, que ce soit en histoire des sciences ou en histoire de la philosophie. Longtemps opposé au rationalisme, l’empirisme fait figure de mode de connaissance rhapsodique et non systématique. Associé au scepticisme, il est considéré comme une forme de renoncement à la connaissance, se contentant de décrire l’apparence des choses quand la véritable .