•  3
    De la fraternité à l’amitié
    Diogène 266 (1): 85-106. 2020.
    En tirant le fil de l’amitié, on se trouve confronté à un réseau de relations qui lient frères, sœurs, compagnons, compagnes, amants, époux, amis, amies. Dans l’ancien Japon, comme probablement dans bien d’autres cultures, l’amitié ne peut se saisir en dehors de ce réseau. Je n’ai pas d’explication satisfaisante pour justifier la relative pauvreté des sources les plus anciennes sur l’amitié. Disons qu’elle n’a pas été mise en valeur. Ce qui semble primer, ce sont les relations de groupe, d’où le…Read more
  •  6
    De la fraternité à l’amitié
    Diogène 265 (1-2): 85-106. 2020.
    En tirant le fil de l’amitié, on se trouve confronté à un réseau de relations qui lient frères, sœurs, compagnons, compagnes, amants, époux, amis, amies. Dans l’ancien Japon, comme probablement dans bien d’autres cultures, l’amitié ne peut se saisir en dehors de ce réseau. Je n’ai pas d’explication satisfaisante pour justifier la relative pauvreté des sources les plus anciennes sur l’amitié. Disons qu’elle n’a pas été mise en valeur. Ce qui semble primer, ce sont les relations de groupe, d’où le…Read more
  •  91
    Human Rhythm and Divine Rhythm in Ainu Epics
    with Jennifer Curtiss Gage
    Diogenes 46 (181): 31-42. 1998.
    The Ainu are still in existence, but their reduced numbers, now around 20,000, indicate how marginal their presence is even in Hokkaido, their ancestral territory. Moreover, they have undergone much metissage, in both ethnic and cultural terms. Legally, the Ainu do not yet constitute an indigenous ethnic minority; they have only recently obtained some gestures of recognition from the government, such as the interruption of a dam project on a ritual site. In 1994, for the first time in history, a…Read more