•  92
    Individuality and Aggregativity
    Philosophy, Theory, and Practice in Biology 9 (11). 2017.
    Why is there a specific problem with biological individuality? Because the living realm contains a wide range of exotic particular concrete entities that do not easily match our ordinary concept of an individual. Slime moulds, dandelions, siphonophores are among the Odd Entities that excite the ontological zeal of the philosophers of biology. Most of these philosophers, however, seem to believe that these Odd Cases oblige us to refine or revise our common concept of an individual. They think, ex…Read more
  •  62
    Volitions et auto-affection
    Philosophiques 35 (1): 131-137. 2008.
  •  52
    Frege et le cogito
    Dialogue 38 (2): 349-368. 1999.
    Most of the readers of Frege's first Logical Investigation, have been convinced that, according to Frege, the sense of was a private one, that an I-thought was a private thought. But it is not the case: the famous Fregean distinction between private representations and public thoughts seems an explanation and a generalization of the I-thought problem as much as an anti-Cartesian repetition of the Cartesian Second Meditation. Frege's position concerning indexical thoughts is that they are public …Read more
  •  37
    Que nous devons-nous les uns aux autres?
    Revue Philosophique De Louvain 106 (4): 771-796. 2008.
    La fuite des cerveaux est-elle un phénomène individuellement légitime, mais socialement fâcheux ou bien enveloppe-t-elle une forme d’injustice à l’égard des populations qui en subissent les effets ? Nous construisons un modèle simplifié de ce phénomène permettant de faire apparaître ce qu’il y a d’éthiquement problématique dans la fuite des cerveaux et quels types de remèdes pourraient y être apportés.
  •  37
    Les principes de la justice distributive sont-ils applicables aux nations ?
    Revue de Métaphysique et de Morale 1 (1): 123-143. 2002.
  •  34
    Ce que « Je » dit du sujet
    Les Etudes Philosophiques 88 (1): 117. 2009.
    Si l’usage contemporain du concept de sujet s’est introduit en philosophie à la faveur d’une substantivation des mots « je » et « moi », cet usage peut-il résister à une compréhension moins fantastique du sens du mot « je »? Nous montrons en quoi le penseur d’une pensée en première personne peut être littéralement considéré comme un sujet absolu, la subjectivité étant alors moins synonyme d’intériorité que d’inhésion ou de prédication réelle.Ce que « Je » dit du sujetIs the contemporary use of t…Read more
  •  32
    Avant-propos
    Les Etudes Philosophiques 84 (1): 1. 2008.
  •  29
    Existence et ilyance
    Quaestio 3 (1): 413-432. 2003.
  •  27
    Kant et la métaphysique générale
    Philosophie 70 (3): 51. 2001.
  •  26
    Simuler et faire simuler
    Revue Philosophique de la France Et de l'Etranger 133 (3): 279-286. 2008.
    Comment simuler permet-il de connaître ? Nous distinguons la simulation subjective comme jeu de faire-semblant et la simulation objective consistant à faire simuler un comportement ou un processus par un dispositif contrôlable. Nous suggérons que la simulation compréhensive d’autrui relève de la seconde classe : nous faisons de notre propre esprit un simulateur contrôlable de celui d’autrui.How does simulation contribute to knowledge ? We shall distinguish between simulating, as a subjective gam…Read more
  •  23
    Concevabilité et possibilité : Kant ou Kripke
    Les Etudes Philosophiques 84 (1): 7. 2008.
    Résumé — Cet article examine les raisons pour lesquelles Kant a nié que la concevabilité soit un guide pour la possibilité. Nous montrons que ces raisons tiennent à la relation interne entre possibilité et existence et à la facticité de l’existence. Nous comparons la facticité de l’existence selon Kant à la facticité de certaines nécessités selon Kripke. Nous concluons que, tandis que Kripke conteste seulement la fiabilité de la méthode de concevabilité, Kant soutient qu’elle débouche, au mieux,…Read more
  •  23
    L'application de la théorie rawlsienne de la Justice comme équité à la construction d'un Droit des gens permet d'établir à quelles conditions, mais aussi à quel prix, l'idée de droits de l'homme pourrait être rendue indépendante de toute représentation métaphysique de l'homme, pour être présentée comme une condition nécessaire de la construction d'une société internationale. Le refus d'une telle idée ne pourrait plus, dès lors, s'autoriser de la relativité des conceptions métaphysiques et des tr…Read more
  •  16
    L'étant sans l'être
    Revue de Métaphysique et de Morale 4 (4): 495-513. 2006.
  •  14
    L’aptitude à dire “Je” est une des remarques distinctives de la subjectivité : si un caillou se mettait à nous parler de lui-même, nous pourrions difficilement, l’étonnement dissipé, ne pas le tenir pour une personne. Toutefois, pour beaucoup de philosophes, cette aptitude à dire “je” n’est que l’une des manifestations d’une aptitude plus profonde et plus générale de la conscience de soi. Une créature ne pourrait parler de soi que parce qu’elle serait consciente de soi et c’est cette aptitude à …Read more
  •  14
    Le Sens du Possible
    Vrin. 2010.
    Il se trouve aujourd’hui des philosophes pour soutenir que la seule différence entre César franchissant le Rubicon et César ne le franchissant pas, c’est le monde dans lequel ces évènements se sont, en fait, l’un et l’autre produits. César a franchi le Rubicon dans ce monde, celui où nous sommes nous-mêmes, tandis que c’est dans un autre monde que César, ou l’une de ses répliques, ne l’a pas franchi. Nous appelons « réel » ce qui s’est passé dans ce monde et « possible » ce qui s’est passé dans …Read more
  •  14
    Kant et l'égologie
    Archives de Philosophie 4 (4): 647-667. 2001.
    Abstract : That paper proposes an interpretation of the kantian theory of I-thoughts and self-knowledge. We show that Kant has admitted the humean theory of the elusiveness of the Self, but that he hasn’t endorse a “no-owner theory”. He has argued in favor of the apriority of the « I think ». We scrutinize how that conception can be applied to some varieties of ordinary I-thoughts and stress upon its difficulties.
  •  11
    Ethical Decision Making in Autonomous Vehicles: The AV Ethics Project
    with Katherine Evans, Nelson de Moura, Raja Chatila, and Ebru Dogan
    Science and Engineering Ethics 26 (6): 3285-3312. 2020.
    The ethics of autonomous vehicles has received a great amount of attention in recent years, specifically in regard to their decisional policies in accident situations in which human harm is a likely consequence. Starting from the assumption that human harm is unavoidable, many authors have developed differing accounts of what morality requires in these situations. In this article, a strategy for AV decision-making is proposed, the Ethical Valence Theory, which paints AV decision-making as a type…Read more
  •  6
    L'unique en son genre
    Philosophie 106 (3): 3. 2010.
  •  6
    Simulation et connaissance
    with Georges Chapouthier
    Revue Philosophique de la France Et de l'Etranger 133 (3): 275-277. 2008.
    Par le canal de l’informatique, le concept de « simulation » et la pratique qu’il désigne sont devenus des composantes essentielles des sciences contemporaines, qu’il s’agisse des sciences physiques, des sciences biologiques ou des sciences de la cognition. Toutefois, en raison de ce vaste spectre d’emplois, le mot « simulation » n’échappe pas aux dérives sémantiques qui affectent..
  •  5
    D’après Wittgenstein, le concept de jeu est un concept de famille qui, pour cette raison, résiste à toute tentative de définition en termes de conditions nécessaires et suffisantes. En réalité, s’il est plus malaisé de définir le concept de jeu que ceux de lapin ou même de course à pieds, c’est que les jeux sont des échantillons d’une manière d’agir et de vivre dont on ne trouve pas seulement des occurrences aux alentours des plateaux ou des consoles de jeux. Le but de cet ouvrage est de produir…Read more
  •  2
    Note de lecture
    Philosophie 2 159. 2020.
  • Identité et prédication
    with Gareth Evans
    Cahiers de Philosophie de L’Université de Caen 40 121. 2003.
    French translation of Gareth Evans' paper "Identity and Predication".
  • Kant Analysé
    with Alain Boyer
    . 1999.
  • Le rôle central du concept de personne dans notre pensée juridique et morale oblige à en fixer précisément les conditions d’application : quelle différence y a-t-il entre un changement de personne et un changement de personnalité? N’y a t-il de personnes qu’humaines et tout être humain est-il une personne? L’objet de cet ouvrage est de montrer qu’une solution cohérente à ces divers problèmes suppose que l’on conçoive la personne non comme une substance douée de conscience de soi, mais comme une …Read more
  • Les possibles sans les mondes
    Cahiers de Philosophie de L’Université de Caen 42 147. 2005.
  • Imaginons qu’une vaste bande de brigands décident d’aller s’installer sur quelque planête lointaine avec le butin de ses larçins. Supposons que lassés de leur vie aventureuse et pleins d’amitiés les uns pour les autres, il décident de vivre dans la justice et la paix et se dotent, pour cela, d’institutions conformes à la théorie rawlsienne de la justice comme équité. Si l’on pouvait oublier d’où ils viennent et ne jamais être en mesure de comparer leur sort à celui des Terriens qu’ils ont dépoui…Read more
  • Modes d’être
    Cahiers de Philosophie de L’Université de Caen 46 111. 2009.